Accéder au site >
Vous trouvez qu'il fait froid ? Eux aussi.
Nous agissons, agissez avec nous
Je fais un don

faire un don en ligne

Le quotidien de l'équipe mobile de lutte contre la tuberculose

Le quotidien de l'équipe mobile de lutte contre la tuberculose

L'équipe mobile de lutte contre la tuberculose, l'EMLT, suit les patients sans abris confrontés à la tuberculose mais également les professionnels qui les accompagnent.

L'accompagnement d'un sortant de prison

Anne se rend cet après-midi à la maison d’arrêt de Fresnes. Elle a rendez-vous au parloir avec Marc, incarcéré depuis trois mois et pour lequel un diagnostic de tuberculose a été posé lors de la visite médicale d’entrée.

 

Condamné à une courte peine de quatre mois, Marc n’aura pas fini son traitement lorsqu’il sortira. Il se retrouvera comme avant son incarcération livré à la rue, avec un risque de rupture du suivi thérapeutique. C’est la raison pour laquelle le médecin responsable de la prison de Fresnes a contacté l’équipe mobile de lutte contre la tuberculose du Samusocial de Paris.

 

Comme pour les quatre autres personnes qu’elle suit dans cette maison d’arrêt, l’objectif est dans un premier temps de créer un lien, et de faire comprendre l’importance du suivi du traitement. Anne en est à son deuxième rendez-vous. Le contact est plutôt bon. Marc avoue n’avoir pas d’autre visite au parloir. Et il se révèle sensible à l’importance de suivre son traitement. Il a compris qu’une interruption pourrait entraîner une rechute, et le développement de résistances mettre en péril la capacité des traitements à le guérir.

 

Marc s’est d’ores et déjà engagé à l’appeler une fois dehors. Entre temps, Anne tentera de trouver un lieu d’accueil. L’équipe mobile de lutte contre la tuberculose a noué pour cela plusieurs partenariats avec des associations d’insertion pour les sortants de prison. Elle travaille aussi avec l’assistante sociale de la maison d’arrêt.