faire un don en ligne

Mission Migrants

Mission Migrants

Depuis novembre 2015, la "Mission Migrants" est chargée de réaliser un ensemble d'actions sanitaires en direction des migrants francilierns.

Au centre d'accueil pour familles d'Ivry sur Seine, une activité de soins très dense

Ouvert partiellement le 19 janvier dernier, le Centre d’accueil pour familles migrantes d’Ivry sur Seine est désormais opérationnel. Ne reste qu’à finaliser la construction des salles de classe. En attendant, les cours pour les enfants ont lieu dans les chambres. Quant au Pôle santé tenu par la Mission Migrants du Samusocial de Paris, il est également fonctionnel.

 

« L’activité est dense, le pôle constituant un repère pour les personnes hébergées dans le centre, notamment les femmes ».

 

L’activité de l’équipe est centrée fortement sur le suivi, notamment le suivi de maternité, 50 femmes enceintes ayant intégré le centre depuis son ouverture, ainsi que sur les problèmes de santé mentale, importants suite aux violences faites aux femmes. Surprise par l’ampleur de ces besoins, différents temps de consultation ont été doublés ; l’offre de soins et les partenariats ont été structurés en conséquence.

 

Pour s’occuper des femmes enceintes et des jeunes mères, plusieurs acteurs interviennent dans le centre. La PMI 75 est présente 3 demies journées par semaine pour la coordination des parcours de soins des femmes enceintes. Pédiatres du monde, deux fois par semaine, réalisent les bilans santé pour tous les enfants, vaccinent, et remettent un carnet de santé. Deux fois par semaine, Gynéco sans frontière assure un suivi gynécologique des femmes ainsi que les échographies de datation. Un partenariat avec l’hôpital de la Pitié Salpêtrière devrait prochainement améliorer les inscriptions en maternité, difficiles compte tenu de la saturation du le réseau parisien et de proximité.

 

Le temps court de prise en charge des familles orientées en CAO ou CADA après un à deux mois de séjour impose à la Mission Migrants d’assurer un passage de relais.

 

150 bilans enfants et 300 bilans adultes avaient été réalisés fin avril par les équipes constituées d’une infirmière IDE, une infirmière puéricultrice, une personne en service civique chargée de l’accueil, une stagiaire chargée de la mise en place des nombreuses actions de dépistage/vaccinations (tuberculose, sérologies, vaccination, dépistage visuel), de la gestion des accompagnements et de l’articulation avec les acteurs sur place, et deux interprètes (Arabe et Pachtoune/Dari). Deux vacations de médecine générale sont également assurées par des médecins du Samusocial de Paris.