Accéder au site >
Vous trouvez qu'il fait froid ? Eux aussi.
Nous agissons, agissez avec nous
Je fais un don

faire un don en ligne

No Finish Line by Siemens : objectif atteint !

No Finish Line by Siemens : objectif atteint !

Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin. Une idée bien comprise par les 5000 participants de la No Finish Line, qui se déroulait pour la première fois à Paris du jeudi 28 au dimanche 31 mai derniers.

Une première pour le Samusocial de Paris

Une course de quatre jours et quatre nuits, durant lesquels des participants de tous horizons se sont rassemblés sur le Champ de Mars pour soutenir le Samusocial de Paris, mais aussi la Chaîne de l’Espoir, et la Croix-Rouge. Organisé par Siemens, partenaire du Samusocial de Paris, l’événement visait à financer des projets liés à l’enfance en levant 1€ par kilomètre parcouru. Un enjeu clé pour le Samusocial de Paris qui, grâce à cette aventure, pourra réaliser son objectif initial : mettre en place des ateliers éducatifs et des actions de soutien scolaire destinés aux enfants sans domicile.

 

Elan solidaire

Cette course aura été placée sous le signe de la rencontre et de l’échange, les courageux coureurs étant aussi bien des usagers, salariés venus seuls ou en famille, que des particuliers extérieurs désireux de témoigner de leur soutien. Rassemblés sur le terrain de course et arborant les mêmes couleurs, les coureurs ont également pu partager de bons moments lors des animations organisées par des bénévoles et des salariés volontaires tout au long de ces quatre jours. Séance graffiti avec des professionnels du street art, jeux, pétanque, animation peinture et maquillage pour les enfants … Des occasions nombreuses de passer ensemble un temps convivial et solidaire.

En attendant le rendez-vous de l’année prochaine… place à l’entraînement !


10 000 enfants sans abri en Ile-de-France

« Protéger les enfants sans domicile, c’est non seulement leur éviter de vivre dans la rue, mais aussi leur permettre de se construire un avenir »

Eric Pliez, Président du Samusocial de Paris

 

En dix ans, le nombre de familles sans domicile en Ile-de-France a explosé, les faisant passer au premier rang des publics en situation d’urgence qui font appel au Samusocial de Paris.

 

30 000 personnes en familles sont hébergées quotidiennement, le plus souvent à l’hôtel mais également dans des centres d’hébergement spécifiques.

En 2014, une étude de l'Observatoire du Samusocial de Paris (ENFAMS), a révélé que dans ces familles, 41% des enfants sont contraints de dormir dans le même lit que leurs parents, près de 8 familles sur 10 et 2 enfants sur 3 sont en insécurité alimentaire, et 29% des mères souffrent de dépression. Des conditions inacceptables dans un pays comme la France. 

 

Afin d’améliorer les conditions de vie des familles sans domicile, le Samusocial de Paris a soumis au Ministère du logement un programme d'actions destinées à réduire le recours à l'hôtel. Nombre d'entre elles ont été reprises dans le cadre d'un plan triennal annoncé en février 2015. 

 

En parallèle, le Samusocial de Paris a engagé 3 programmes d'actions :

"Bien vivre"

"Bien manger"

"Bien apprendre"

 

 

Voir aussi: 

A la suite de l'étude ENFAMS menée par l'Observatoire du Samusocial de Paris, le Samusocial de Paris réclame une réforme de l'hébergement d'urgence des familles

f0950c
Bus enfants parents

Pour répondre aux besoins croissants d’hébergement des familles, le Samusocial de Paris est depuis plusieurs années contraint d’étendre ses réservations au parc hôtelier de la grande couronne.