Le dispositif hiver

L’accroissement hivernal de l’activité du Samusocial de Paris recouvre, d’une part, l’augmentation du nombre de places régulées par le SIAO-115, et, de l’autre, la mise en place de dispositifs visant à adapter notre action aux besoins des personnes sans-abri.

illus


En premier lieu, ce sont nos capacités d’écoute et de réponse qui sont renforcées, au travers d’une augmentation de l’équipe d’écoutant·e·s sociaux· les, et d’un pilotage resserré, assuré afin de répondre aux besoins de visibilité accrus pendant cette période : il est impératif que nous sachions rapidement identifier les places vacantes pour pouvoir réorienter les personnes en demande.

Dans ce même but, deux EMA supplémentaires sont déployées pour l’hiver, des équipes mobiles de la protection civile et de la Croix Rouge complèteront le dispositif en week-end, et une maraude bénévole de l’Ordre de Malte intervient sur signalement quelques soirs par semaine. De plus, afin de répondre à l’accroissement considérable du nombre de signalements à cette période, une maraude signalements composée d’un chauffeur et d’une infirmière interviendra de 14h à 21h à partir de mi-janvier, des modalités de fonctionnement légèrement différentes de celles mises en place à l’hiver 2018-2019. Elle traitera des signalements émis en journée afin de proposer une évaluation et une orientation, notamment sanitaires. Cet accent mis sur les équipes mobiles doit permettre d’assurer une couverture continue de l’intégralité du territoire, en répondant au mieux aux besoins et demandes des personnes sans abri.

Un nouveau dispositif est déployé en parallèle cet hiver, qui a vocation à soutenir les maraudes d’intervention sociale sur le volet sanitaire : deux infirmières accompagneront les équipes, et interviendront conjointement aux maraudes d’intervention sociale afin de rencontrer des personnes identifiées en amont ou au gré du parcours de maraude pure.

L’articulation de ces renforts sanitaires et de la maraude signalements évoquée plus haut sera assurée par une coordinatrice, dans le but de proposer un traitement adapté à chaque situation. Nous souhaitons par ce moyen renforcer la cohésion des différents dispositifs d’intervention sur le territoire, dans une volonté de soutenir une dynamique partenariale par des actions coordonnées, co-construites et complémentaires dans une période d’accroissement d’activité souvent difficile à tenir.

C’est enfin dans les centres d’hébergement d’urgence hivernaux que le Samusocial de Paris déploie le dernier volet de son dispositif hivernal : des permanences y seront tenues par différents acteurs pour agir au plus près du public concerné, que ce soit pour informer ou pratiquer des soins. Ainsi, des infirmier·ère·s assureront une présence régulière sur quelques centres d’hébergement d’urgence du dispositif ; des permanences CPAM permettront aux travailleur·se·s sociaux·les de réaliser plus facilement et plus rapidement des ouvertures de droits pour celles et ceux qu’ils accompagnent ; la mission Interface du Samusocial de Paris, enfin, sera également au rendez-vous pour conseiller et outiller les professionnel·le·s accompagnant des personnes âgées.

En résumé, nous renforçons notre présence sur trois axes : répondre au mieux aux demandes d’hébergement et de logement, aller vers les personnes en situation de rue en adaptant notre réponse à leurs besoins, et enfin accompagner nos partenaires dans leurs missions.

Agissez avec nous
action sdf maraude
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris