Plan Grand Froid déclenché : Le SIAO se met en ordre de marche

Depuis mardi, la Préfecture de la région Ile-de-France a activé le Plan Grand Froid. L’objectif : multiplier les places d’hébergement d’urgence pour les sans-abris, alors que les températures descendent allègrement sous les 0°C la nuit. En cette période particulière, le SIAO et ses partenaires se mettent ainsi en ordre de marche pour faire face.

//

 

Sur la période du 8 au 10 février, 614 places supplémentaires, dont 139 pour les familles, avaient d’ores et déjà été ouvertes, que cela soit en CHU hôtels, en haltes, en extension de CHU Hiver ou en gymnases. Le peuplement est géré conjointement par le 115 et par les équipes de maraudes parisiennes.

Depuis le lancement du Plan, 513 personnes réparties dans 236 ménages ont également été hébergées à l’hôtel via Delta, l’opérateur de réservation du Samusocial de Paris.

Au total, ce sont ainsi 1 127 personnes de plus qui ont été mises à l’abri.

Des acteurs de l’hébergement d’urgence qui s’adaptent

Pour faire face à cette montée en charge, le SIAO Paris adapte donc son organisation. Les équipes du 115 sont renforcées par des vacataires pour traiter les nombreux signalements des particuliers (environ 250 par jour depuis le déclenchement du Plan, contre une cinquantaine habituellement), et ainsi, mieux orienter le travail des maraudes parisiennes.

Un écoutant du 115 a également été mis à disposition de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), pour traiter en priorité les signalements concernant les personnes particulièrement vulnérables.

Nos partenaires de la Croix-Rouge et de la Protection Civile ont, quant à eux, mis à disposition 4 camions supplémentaires pour renforcer les maraudes sur tout le territoire parisien.

À noter que cette prise en charge particulière est prévue pour les 15 prochains jours au moins.


Baromètre : focus sur les DNP et les places ouvertes dans le cadre du Plan Grand Froid

Grâce à ces nombreuses ouvertures de places, le nombre de demandes non pourvues (DNP) a considérablement chuté. Si vendredi dernier, on comptait par exemple 121 DNP pour des hommes isolés, 70 pour des femmes isolées, et 145 pour des personnes en famille, ces données étaient descendues respectivement à 25, 14 et 14 dès mardi, jour de lancement du Plan.

Au total, ce sont ainsi 3 114 places qui sont déjà ouvertes dans le cadre de l’hiver et du Plan Grand Froid, auxquelles il faut ajouter 967 places Covid.

Recevez l'actualité du Samusocial de Paris