Filtrer par :

Mission Interface : place aux rencontres intergénérationnelles

08 Apr 2019 • Actualité

La mission Interface est un dispositif du Samusocial de Paris qui vise à accompagner les personnes âgées et sans-abri vers des hébergements adaptés, tels que des résidences-services ou des EHPAD. Depuis octobre 2018, elle travaille en partenariat avec l’association Unis-Cité pour créer du lien entre les générations.

4 personnes sur les 190 suivies par la mission participent à ce programme, des personnes « déjà bien ancrées dans leur lieu d’hébergement, avec un suivi administratif stable et qui n’ont plus besoin de l’aide d’un travailleur social, si ce n’est pour créer du lien », explique Anne-Cécile, coordinatrice sociale du secteur sud pour la mission Interface. Jusqu’à ce que le partenariat avec Unis-Cité se mette en place, on leur rendait tout de même visite une fois par semaine pour discuter avec elles ».

 

Anne-Cécile Graillot

 

Du gagnant-gagnant
Après de longs parcours de rue, les personnes suivies n’ont pour la plupart plus de contact avec leurs proches. D’où la nécessité de leur proposer de nouvelles rencontres…Grâce au partenariat avec Unis-Cité, 6 jeunes en service civique viennent durant 6 mois rendre visite à ces séniors en quête de contact. Ils ont reçu une formation sur leur mission, mais aussi sur le public concerné avec les tuteurs du SSP.
Les jeunes, jusqu’ici en décrochage scolaire ou en recherche d’orientation, se forgent ainsi une expérience qui suscitera peut-être une vocation ; pour les personnes hébergées, leur visite leur permet de se sentir moins seules. « Certaines me disent que c’est l’occasion de transmettre à la nouvelle génération leur culture, d’autres, que ça fait du bien de discuter avec des gens qui les comprennent ou simplement, d’être entourée de jeunes », raconte Anne-Cécile.  « Ces rencontres permettent de casser les représentations des deux côtés ».

 

« Il nous apprend beaucoup de choses »

Sembellou et Myriam, 17 ans, ont commencé leur service civique en octobre dernier. Les deux jeunes filles racontent leur expérience.  

 

Sembellou et Myriam

 

Comment se déroulent vos visites ?
Sembellou : On va voir des personnes de la mission Interface une à deux fois par semaine dans leur maison de retraite. On reste dans leur chambre la plupart du temps, mais on peut aussi sortir boire un café par exemple.
Myriam : On parle de plein de choses en leur posant des questions sur eux. On va voir un monsieur originaire du Mali qui adore nous parler de la culture de son pays. Avec lui, ça s’est tout de suite bien passé. C’est une question de feeling ! Quand on vient, il est content. Et quand c’est l’heure de partir, il dit : « Déjà ?! ».
Sembellou : Il n’a qu’une amie qui lui rend visite…Il nous apprend beaucoup de choses.

Aviez-vous des appréhensions au début de votre mission ?
Myriam : j’ai répondu à une annonce sur Internet. Quand j’ai été prise, j’ai paniqué. Et puis je me suis lancée !
Sembellou : C’est ma première expérience dans le monde du travail alors forcément, au début, c’est impressionnant.

Cette expérience a-t-elle suscité une vocation chez vous ?
Sembellou : Je ne compte pas travailler avec les séniors, je vais plutôt passer mon BAFA*.
Myriam : Moi aussi. J’hésite à devenir pompier ou moniteur-éducateur. Mais après la fin de mon service civique, je continuerai peut-être à rendre visite à ces personnes de temps en temps !

*BAFA : Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur

 

 


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Ne les laissons pas vieillir dans la rue.
En savoir plus
seniors
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris