Filtrer par :

8 mars : n'oublions pas les femmes sans-abri

07 Mar 2019 • Actualité

En France, environ 22% des personnes isolées sans domicile sont des femmes, chiffre auquel il convient d’ajouter les femmes seules avec enfants, de plus en plus nombreuses à faire appel au 115.

En 2018, le 115 de Paris a été appelé par 4 200 femmes isolées durant l’année, dont 2 900 primo-appelantes, et par 4 400 femmes seules avec enfants : un chiffre en augmentation de 31% pour les premières et 5 % pour les secondes. Et derrière ces femmes qui appellent, il y a, comme pour les hommes, toutes celles qui ont renoncé, lassées par l’absence de solution proposée.

Des progrès dans la prise en charge des femmes

Si elles restent insuffisantes - en moyenne chaque jour 40 femmes ayant appelé le 115 de Paris sont restées sans solution en 2018 -, force est de constater qu’un réel progrès a été accompli avec l’ouverture puis la pérennisation de places hivernales dédiées aux femmes fin 2017/début 2018, et cet hiver. Au total ce sont ainsi 1230 femmes qui sont hébergées chaque nuit sur le dispositif contre 830 en 2017.
 

femmes1

 

#LaRueAvecElles : Un programme d’actions dédié aux femmes

Basée sur des témoignages de femmes à la rue, la campagne #LaRueAvecElles du Samusocial de Paris a permis en 2017 de révéler la situation de femmes, pour nombre d’entre elles invisibles, et le manque de structures dédiées. Depuis, plusieurs structures ont été ouvertes dans Paris. Et au sein même du Samusocial de Paris, c’est tout un programme qui a commencé à pouvoir se construire, grâce aux dons et aux concours de mécènes sensibles à la cause des femmes. De nouvelles formes d’accueil se développent tels que des appartements partagés grâce à un partenariat avec la RATP, et bientôt l’ouverture d’un appartement partagé pour jeunes femmes dans un nouveau modèle de résidence d’accueil pour familles réalisé avec le groupe Galia. Services et activités spécifiques se développent en partenariat avec des acteurs spécialisés, permettant notamment une meilleure prise en charge des femmes victimes de violences. Fin 2018, la Ville de Paris a en outre ouvert une halte pour les femmes dans l’enceinte de l’hôtel de ville, et confié sa gestion à nos équipes.
 

Ouverture d’un lieu d’hygiène et soins

Fruit d’un partenariat avec de nombreux mécènes (parmi lesquels BNP Paribas, ENGIE, LVMH, le Groupe Casino, et Kering) et d'un crowdfunding appelant à la générosité du grand public, un lieu dédié à l’hygiène et aux soins des femmes ouvrira fin mars dans les bains municipaux de Charenton (Paris 12ème). Mis à disposition par la Ville de Paris et la Mairie du 12ème, ce lieu entièrement rénové en 2018 offrira aux femmes un lieu sécurisant leur permettant un accès à des douches, mais également à un accompagnement sanitaire grâce à la présence d’une infirmière et l’intervention de gynécologues, kinésithérapeutes et podologues. Divers services seront également proposés, vestiaire, matériel pour le soin et beauté (coiffure, épilation, hydratation…), qui s’enrichiront au fil des besoins du public accueilli.
 

femmes2


Un centre d’hébergement pour femmes modernisé

Fin mars également, le Samusocial de Paris déménagera un de ses centres d’hébergement pour femmes dans l’enceinte de l’hôpital Charles Foix d’Ivry-sur-Seine. Une cinquantaine de femmes y seront accueillies et accompagnées dans un lieu doté de confort et de modernité grâce à la contribution de Sisley. Ce centre se donne notamment pour objectif de travailler à l’autonomisation des personnes qui y seront hébergées : mise à disposition d’une cuisine collective pour l’élaboration des repas, développement d’activités et accès aux dispositifs 1ères heures….

Afin de continuer à développer ce programme, le Samusocial de Paris poursuivra ses campagnes d’appel à dons sur le site www.larueavecelles.com et sa recherche de partenaires privés.


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Ne les laissons pas vieillir dans la rue.
En savoir plus
seniors
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris