Rencontrer et accueillir

Parce que certaines personnes en situation d’exclusion ne demandent plus rien, et ne font plus appel ni aux organismes sociaux, ni au 115, il est nécessaire d’aller à leur rencontre.

Les équipes mobiles d'aide

Parce que certaines personnes en situation d’exclusion ne demandent plus rien, et ne font plus appel ni aux organismes sociaux, ni au 115, il est nécessaire d’aller à leur rencontre.

Des équipes professionnelles

Les équipes de nuit du Samusocial de Paris sont composées de professionnels : un chauffeur accueillant social, un travailleur social et un(e) infirmier(e) (IDE). Motorisées, ces équipes se rendent d’abord aux endroits où une personne a été signalée par des associations, institutions ou particuliers via le 115. Elles sillonnent également la ville et s’arrêtent lorsqu’elles repèrent une personne en situation de détresse sociale.

Les équipes mobiles évaluent l’aide dont la personne a besoin et peuvent, en accord avec celle-ci, l’accompagner vers un centre d’hébergement d’urgence (en fonction des places disponibles), un hôpital, ou un lit halte soins santé. Elles proposent à tous boisson chaude, duvets et vêtements. 

En savoir plus sur nos équipes de maraude et leur fonctionnement

Les équipes du Samusocial de Paris se coordonnent avec les autres maraudes associatives pour assurer un suivi des personnes et exercer une mission de veille sanitaire.

Découvrez l'action de nos maraudes en film

La maraude de jour

Baptisée EMEOS (Equipe Mobile d’Evaluation et d’Orientation Sanitaire), elle est constituée de 5 infirmier(e)s (IDE) qui se rendent auprès des personnes signalées par les maraudes professionnelles et associatives de veille sociale (notamment la RATP, l’Unité d’Assistance aux Sans Abri), souvent en présence des partenaires à l’origine du signalement.

Apporter un soutien sanitaire

Cette mission permet aux personnes installées dans les stations de métro, les bois ou l’espace public, et qui n’ont pas ou plus accès aux soins, d’avoir une évaluation sanitaire et potentiellement d’être accompagnées vers un lieu de soins, ou encore de réaliser le soin sur place. 5 demi-journées par semaine. l’équipe est renforcée par une psychiatre qui intervient auprès des personnes souffrant de troubles psychiatriques potentiels.

Plongez au coeur de nos maraudes pendant la crise sanitaire

Découvrez les témoignages de nos équipes de maraudes

L'accueil de jour

Organisés sur le principe d’un accueil immédiat inconditionnel et anonyme, les Espaces Solidarité Insertion (ESI) offrent aide et soutien aux personnes majeures en grande précarité. Ils sont un lieu d’accueil et de dialogue, qui permet aux personnes d’accéder durant la journée à des services de première nécessité : douche, buanderie, consigne, vestiaire…, et de participer à des activités. La ville de Paris compte 15 espaces de ce type.

Situé dans le 12ème arrondissement (Hospice Saint-Michel), l'ESI du Samusocial de Paris a pour particularité d’offrir un accompagnement à la fois social et médical grâce à la présence quotidienne d’un médecin, d’un infirmier et de travailleurs sociaux. Des consultations dentaires ont lieu deux fois par semaine grâce aux dentistes bénévoles du bus dentaire ; une fois par semaine est proposée une consultation gynécologique grâce à l’association ADSF. La présence d’une personne de la CPAM permet une fois par semaine l’ouverture de droits (AME, CMU). L’ESI travaille en réseau avec de nombreux partenaires, parmi lesquels la RATP et l’Unité d’Assistance aux Sans Abri de la DPP afin de créer un lien avec les personnes les moins mobiles directement sur leurs lieux de vie.

L'ESI du Samusocial de Paris accueille chaque jour entre 100 et 150 personnes. Il se transforme chaque nuit en Halte de Nuit permettant d’accueillir 15 personnes.

Lieu d'hygiène et de soins pour femmes

Depuis mars 2019, les bains-douches de Charenton ont été mis à disposition du Samusocial de Paris. Rénovés en 2017, ils ouvrent désormais tous les après-midis du mardi au samedi, spécifiquement pour les femmes en situation de grande précarité.

En savoir plus sur nos actions pour les femmes  

Reportages
Le pinceau au bout des doigts et le regard rivé sur son modèle, Mohamed, 7 ans, s’applique à reproduire méticuleusement l’autoportrait de Dali…
Ce jeudi 20 mai, l’association Vétérinaires pour tous a assuré une permanence au sein de l’ESI Saint-Michel. L’enjeu ? Proposer aux personnes sans-…
Un panda, des lions, un requin baleine ou un ours polaire : les enfants du centre d'hébergement d'urgence Ariane ont frôlé du bout des doigts ces…

Portraits
Depuis juillet 2020, Anthony Beltrame encadre des personnes en situation de précarité sur diverses missions dans le cadre du dispositif Premières…
Blaise Paquier est travailleur social à l’EMIS (Equipe Mobile d’Intervention Sociale), au sein du Samusocial de Paris. Il nous explique en quoi…
Découvrez en podcast le portrait métier d'Aurore Lancret, écoutante au 115 de Paris.  

Recevez l'actualité du Samusocial de Paris