Accéder au site >
Je soutiens

faire un don en ligne

Du droit des femmes à ne pas dormir dans la rue

Du droit des femmes à ne pas dormir dans la rue
Du droit des femmes à ne pas dormir dans la rue

En 2015, 5346 femmes ont émis une demande d’hébergement au Samusocial de Paris dont plus de la moitié appelaient pour la première fois le 115 de Paris. Cela témoigne d’une augmentation du nombre de femmes se retrouvant à la rue. Vulnérables et devant faire face à de plus grands dangers et difficultés simplement parce qu’elles sont des femmes, le Samusocial de Paris a choisi cette année de porter la parole de ces femmes à l’occasion de la journée du droit des femmes à travers plusieurs actions fondamentales à leur prise en charge.

Deux initiatives ont été lancées : d’une part une campagne d’appel à dons dédiée aux femmes et à l’amélioration de leurs conditions d’hébergement jusqu’à la fin du mois de mars et d’autre part l’opération Règles élémentaires lancée à l’initiative de Science Po Paris destinée à collecter des produits d’hygiène féminine dont l’accès est très difficile pour des femmes à la rue, sans ressources.

Laurence, ancienne hébergées au CHU Romain Rolland témoigne de la nécessité pour ces femmes de rester digne : « Je suis tombée très bas. Mais ce n’est pas parce qu’on vit des moments difficiles qu’on doit perdre sa dignité. Raconter ce qui m’est arrivé, ça ne me dérange pas. Au contraire. Ça peut servir de leçon : une femme dans la rue est en danger.»