Filtrer par :

Cap sur la côte d’Albâtre en séjour de rupture

14 Jun 2021 • Actualité

Au début du mois de juin, des résidents de l'une de nos structures d'hébergement et de soins ont posé leur valise au Château d’Ifs, situé à Epreville. L’occasion de prendre un bon bol d’air sur la côte d’Albâtre lors ce séjour de rupture.

 

Séjour de rupture en Normandie


Rompre la routine du quotidien

Dès leur arrivée, les personnes ont exprimé leur émerveillement en découvrant leur hébergement pour les 4 jours à venir : un château normand de plus de 300m2 avec 6 chambres, 3 salles de bain et un billard. Un petit coin de paradis.
Au programme, baignade pour les plus courageux des hébergés sur les plages de galet d’Yport et de Fécamp, visite du Havre, promenade le long des falaises d’Etretat, barbecue et musique dans les jardins du Château. « Je n’avais pas vu la mer depuis 6 ans, raconte Zaza. L’eau était bonne, ça m’a fait du bien ! ».
Christian Boni, animateur au Samusocial de Paris, était aussi du voyage. « Ce séjour a permis aux hébergés de s’aérer et de casser la routine du quotidien, mais aussi de plonger dans la vraie vie en assumant les responsabilités du quotidien, comme se faire à manger », explique-t-il.

Prêter sa maison inoccupée à titre gracieux

A l’origine de cette initiative, Gabrielle Soucail, chargée de Mission Culture, Héritage et Loisirs au Samusocial de Paris, est en contact avec le propriétaire du château, Robert Gominet. Ce dernier a fondé l’association « Prête ton toit », qui permet à des propriétaires de prêter à titre gracieux leur maison à des structures sociales. « Après avoir acheté notre résidence secondaire en Normandie, on s’est rendu compte qu’elle était vide plus de 150 jours par an, raconte-t-il. Avec ma compagne, on a donc voulu la proposer à des acteurs sociaux pour qu’elle puisse bénéficier à des personnes qui n’ont pas l’occasion de partir en vacances. Il nous semblait logique que la maison continue à vivre en notre absence ».  Ce dernier n’hésitera pas à réitérer l’expérience. « On a retrouvé la maison dans un état impeccable. C’est très simple à mettre en place ! » .

 


Recevez l'actualité du Samusocial de Paris
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris