Filtrer par :

Clémence, service civique au PHRH

01 Sep 2016 • Portrait

Portrait réalisé en septembre 2016.

Avant d’arriver comme service civique au PHRH pour 6 mois, Clémence ignorait tout du Samusocial de Paris, de ses missions et de la réalité de la vie à l’hôtel. Elle s’est engagée sur le projet de bibliothèques mis en place dans le cadre du chantier Mieux vivre à l’hôtel.


Dans quel contexte fais-tu ton service civique au SSP ?

Dans le cadre de mon master « actions éducatives internationales ». J’ai repéré le projet bibliothèques proposé par le Samusocial de Paris. Ce projet m’a tout de suite séduit parce qu’il s’agit d’une création de projet, de développer son esprit d’initiative et d’encourager notre responsabilité. Je suis arrivée début avril et termine mon service civique fin octobre, à raison de 3 jours par semaine.

 

Tu as travaillé uniquement sur le projet bibliothèques ?

Les deux premiers mois tous les services civiques ont travaillé sur la prévention et la sensibilisation aux risques domestiques. Rien n’avait été fait avant notre arrivée. Nous avons créé des supports pour enfants, des jeux, des affiches traduites en plusieurs langues avec l’aide d’autres salariés du SSP. Les différents projets du chantier Mieux vivre à l’hôtel nous ont ensuite été présentés, et avec une autre personne en service civique, nous nous sommes orientées sur la mise en place de bibliothèques dans certains hôtels du parc.

 

Comment s’est déroulé le projet ?

Nous avons contacté tous les hôtels pour déterminer ceux qui seraient intéressés. Une trentaine d’hôtels nous ont répondu favorablement. Nous avons discuté avec les hôteliers pour déterminer leur capacité à accueillir un tel espace et investir dans l’aménagement de quelques meubles, puis nous avons fait passer un questionnaire aux familles hébergées, pour en savoir plus sur leurs habitudes de lecture et leur envies. Nous avons transmis les résultats de l’enquête à l’association Lire sans frontières, avec laquelle nous avons noué un partenariat. L’association nous a fait don de 5 158 livres. A ce jour, 14 hôtels sont équipés d’un espace bibliothèque, et il y en aura 7 supplémentaires bientôt. Nous allons maintenant faire un petit bilan de ces créations d’espace, en retournant voir les familles qui ont pu en bénéficier.

 

En quoi consiste cet espace bibliothèque ?

C’est très variable, en fonction de la capacité d’accueil de l’hôtel. Sur 2 hôtels il y a de grands espaces pour les enfants, au 29 Poissonniers et aux Mureaux, certains ont de petites pièces dédiées, et là où il n’y a pas d’espace ce sont des panneaux à la réception, proposant un certain nombre de livres. Les plus petites bibliothèques ont une centaine de livres, les plus grandes 800. Ce sont des livres pour tous âges, des romans, des livres d’histoires, des magazines, des dictionnaires, des atlas. Les personnes hébergées se servent dans la bibliothèque mise à leur disposition, sans contrainte particulière. Si elles veulent garder le livre libre à elles.

 

Quelles sont les envies des familles en matière de lecture ?

Nous avions un peu peur que notre questionnaire sur la lecture paraisse dérisoire à certaines familles qui sont en insécurité alimentaire et en difficulté pour la survie au quotidien. En fait elles étaient très contentes qu’on parle loisirs, désirs et pas simplement besoins primaires. Une dame hébergée dans un hôtel très loin de tout était ravie, parce que c’était la première fois qu’on lui demandait si elle aimait lire.


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Nos maraudes agissent jour et nuit pour aider les personnes sans-abri.
Agissez avec nous
maraude
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris