Hors service - volet 1 : Ecouter le podcast

Ce rapport est le premier d’une enquête ethnographique collective entamée à l’automne 2020, cofinancée par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France, la Fondation Daniel et Nina Carasso, la Fondation de France et le Samusocial de Paris. L’investigation porte sur les manifestations socioéconomiques de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les travailleurs de l’hôtellerie et de la restauration, surtout en région parisienne. Il s’agit d’étudier, à l’échelle des individus, des ménages et de leur entourage, l’expérience d’une mise au chômage imprévisible et brutale, ses répercussions sur l’économie domestique et les orientations biographiques. Cette enquête s’intéresse notamment à ce qui conduit ou détourne de l’aide sociale des individus à situation d’emploi (de chômage en l’espèce) comparable. Mais contrairement aux études habituelles de l’Observatoire du Samusocial, celle-ci n’est pas focalisée sur les personnes sans domicile.

Une première enquête, conduite du 29 avril au 19 mai 2020, au temps du premier confinement, dans des distributions alimentaires parisiennes, avait en effet rappelé la proximité sociale de personnes pauvres demeurant plutôt à l’écart de l’hébergement et de personnes déjà hébergées. Les observations témoignaient d’un voisinage d’expériences de la crise en milieu populaire, mais restaient dépendantes d’un champ d’observation étroit. Fixées dans un temps limité dans des services d’aide, les enquêtrices repéraient bien des formes de recomposition budgétaire engageant des ressources excédant largement celles de l’assistance, mais ne pouvaient pas les étudier plus avant.

En prenant pour base de recrutement non pas un service d’aide mais un secteur d’activité durement touché par la crise, il s’agit, d’une part, de mieux appréhender l’expérience de la crise dans ce qu’elle peut avoir de différenciée au sein d’un tel ensemble. Il s’agit, d’autre part, de mieux décrire les connexions, les articulations mais aussi la segmentation entre les formes d’aides et de réponses apportées face à la crise, sans exagérer dans ce panorama le rôle des seules aides sociales, et réciproquement, sans minorer l’importance des contraintes et des ressources invisibles aux protagonistes de l’assistance.

Partant, ce tableau de crise n’est pas centré sur ses figures extrêmes, sur les « nouveaux pauvres » qui viendraient rejoindre les rangs des indigents, eux-mêmes malmenés par la crise. Ces figures ne sont pas laissées pour compte, mais elles sont rattachées à des processus qui touchent plus largement et plus diversement la population d’étude, en premier chef l’expérience du chômage. C’est donc par jeu de contrastes que l’on essaiera de mieux comprendre ce qui conduit certains individus et certains groupes, plutôt que d’autres, à recourir aux services d’aide.

Ce rapport présente le problème, l’enquête et son corpus ; il décrit le moment étudié – la façon dont la crise vient à gripper le monde de l’hôtellerie et de la restauration parisien et dont le chômage affecte ses protagonistes ; il pose des jalons d’analyse, afin de cerner les processus et les formes d’adaptation à la crise. Les effets du contexte sur l’alimentation et la santé des travailleurs rencontrés sont notamment passés au crible. Ce rapport sera suivi par des études de cas, examinant les comptes de ménages plongés dans la crise. En cours de fabrication pour des livraisons échelonnées dans les dix mois restants du projet, celles-ci reposent sur des suivis ethnographiques et budgétaires de longue durée, d’individus ici décrits en filigrane, rattachés à trois situations professionnelles caractéristiques du secteur : celle d’étudiants qui trouvent normalement à s’embaucher sans difficulté dans des postes peu qualifiés ; celle d’immigrés, employés eux aussi en bout de chaîne mais durablement ; celle de travailleurs indépendants, qui peuvent se lancer à leur compte sans trop d’apports, et qui se tiennent à quelque distance du salariat, visant des formes de réussite professionnelle et personnelle. A l’issue de ces monographies, le présent rapport sera mis à jour, augmenté d’éclairages statistiques, et clôturera cette investigation sur l’hôtellerie-restauration et ses travailleurs « hors service ».

Hors service. Enquête sur les manifestations socioéconomiques de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les travailleurs de l’hôtellerie-restauration /sites/default/files/2021-07/Hors%20service_rapport_n%C2%B01_20210722.pdf
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris