Filtrer par :

Le Samusocial de Paris réalise des bilans de santé dans un nouvel accueil de jour situé Porte de la Chapelle

31 May 2019 • Actualité

Depuis le mardi 28 mai dernier, une halte humanitaire a ouvert ses portes aux personnes migrantes se trouvant dans les campements, à proximité de la porte de la Chapelle. Dans ce nouvel accueil de jour, des bilans infirmiers seront réalisés dès le mois de juin, par les équipes de la mission Migrants du Samusocial de Paris.  

 

MISSION MIGRANTS 1

La halte a pris place dans des locaux mis à disposition par une entreprise privée. Elle est gérée par la Fondation de l’Armée du Salut et a été financée par la Ville de Paris. Ouvert tous les jours de 8h à 19h, ce dispositif d’urgence est un lieu d’accueil inconditionnel pour tout individu venant des campements alentours. « Nous pouvons accueillir 100 personnes maximum, précise Marie Cougoureux, chef de service de la halte à la Fondation de l’Armée du Salut. Ce sont des hommes en grande majorité, mais nous accueillons aussi des femmes et des enfants, même si nous essayons de les orienter vers des structures plus adaptées ». Ici, les personnes peuvent se reposer, prendre une douche, accéder à des sanitaires et à une buanderie, mais pas seulement.

 

MISSION MIGRANTS 2

Marie Cougoureux fait visiter la halte à Anne Hidalgo, maire de Paris, et Dominique Versini, adjointe chargée des questions relatives aux solidarités, lutte contre l'exclusion, accueil des réfugiés et protection de l'enfance.

 

Consultations médicales, suivi juridique et social
Plusieurs acteurs de la veille sociale interviennent à la halte pour que les personnes accueillies aient accès aux droits fondamentaux, à l’instar de la mission Migrants du Samusocial de Paris. Jusqu’alors présent sur les campements à bord d’un camion, un binôme composé d’une infirmière et d’un interprète recevront désormais dans un bureau les personnes qui le souhaitent, afin de réaliser des bilans de santé. « Les migrants restent longtemps sur les campements, explique Stéphanie Giron, responsable adjointe du pôle médical et soins du Samusocial de Paris. Or certains se cachent, même s’ils ont besoin de soins. Il y a donc un réel intérêt de pouvoir rencontrer ce public mobile dans un bureau avec un point d’eau, dans le respect et la dignité. Il s’agit aussi de les orienter au mieux vers des structures de soins adaptées à leurs besoins ».
A côté des équipes du Samusocial de Paris interviendront également France Terre d’Asile, Aurore, l’AMALF (Association médicale adventiste de langue française) et l’UASA (Unité d’assistance aux sans-abri). La halte offre ainsi l’opportunité de travailler en complémentarité avec d’autres associations qui apportent chacune leurs compétences. La Fondation de l’Armée du Salut assure quant à elle la logistique et la sécurité du bâtiment. De nombreux bénévoles sont également mobilisés pour accueillir au mieux les personnes dans ce lieu, mis à disposition jusqu’au 31 août prochain. Il faudra ensuite trouver de nouveaux locaux pour la halte.

 


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Nos maraudes agissent jour et nuit pour aider les personnes sans-abri.
Agissez avec nous
maraude
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris