Une enquête auprès du public accueilli à l'ESI "Halte Femmes"

Rares sont les études à dominante quantitative portant sur le public féminin à la rue, les femmes en situation de sans-abrisme étant et restant souvent invisibles, au propre comme au figuré. Pourtant, tous les acteurs de terrain sont unanimes sur le sujet : ces dernières années ont vu augmenter le nombre de femmes seules en demande d’hébergement, et le profil sociodémographique a évolué sensiblement depuis 2012. Ce constat est particulièrement partagé par l’Espace de Solidarité et d’Insertion (ESI) la « Halte Femmes », géré par l’association Aurore, et le 115/SIAO Urgence de Paris, qui tentent de répondre quotidiennement aux demandes et besoins d’un public en grande précarité.

L’étude réalisée comporte deux axes principaux. L’analyse des données 2006, 2012 et 2016 du 115/SIAO Urgence de Paris sur les femmes seules permet d’observer, sur le temps long, les évolutions concernant le recours au dispositif de veille sociale. Si les données chiffrées agrégées permettent de contextualiser efficacement les évolutions générales, elles ne disent en revanche rien sur les parcours de ces femmes. Nous avons donc mené 10 entretiens approfondis ainsi qu’une une enquête exploratoire par questionnaire auprès de 72 femmes fréquentant la Halte Femmes, pour tenter d’apporter un éclairage :  qui sont-elles, quelle a été leur trajectoire, comment se « débrouillent»-elles au quotidien dans le dispositif d’accueil et en dehors, quels sont leurs besoins et leurs difficultés, et, comme un fil rouge, leur expérience de la violence sous différentes formes au cours de leurs parcours.

/sites/default/files/2018-10/enqueteesi_vf_0.pdf
Nous agissons, agissez avec nous.
Faire un don
don maraudes
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris