Filtrer par :

OPALE : Accompagner les familles hébergées à l’hôtel

02 Dec 2019 • Actualité

Depuis mars dernier, le Samusocial de Paris s’est doté d’un nouveau dispositif à destination des familles hébergées en hôtel social : la mission OPALE*. A sa tête, Delphine Magre revient sur son fonctionnement et ses objectifs.

 

Equipe d'OPALE

 

Dans quel contexte la mission OPALE a-t-elle été créée ?
Delphine Magre : La création d’OPALE est née d’un constat : de transitoire, l’hébergement hôtelier pour les familles s’est transformé en solution longue durée qui représente un coût financier énorme, mais pas seulement. C’est aussi une solution inadaptée à la vie de famille où l’intimité n’existe pas, du fait de l’exiguïté des chambres.

Quel est son objectif ?
Delphine Magre : OPALE s’adresse aux familles hébergées depuis plus de 4 ans en hôtel social dans la capitale, orientées par le SIAO 75 et ne bénéficiant pas d’un accompagnement global. Elle est constituée d’une équipe pluridisciplinaire : un responsable de projets, un psychologue, un chargé d’insertion professionnelle, 4 travailleurs sociaux (bientôt 5) et un juriste épaulé de deux stagiaires. L’enjeu, c’est de proposer un accompagnement global aux familles avec l’aide d’un professionnel spécialisé dans différents domaines : la santé, la situation sociale et administrative, l’emploi et le logement.

Comment fonctionne-t-elle ?   
Delphine Magre : Le PHRH nous a transmis une liste de familles sélectionnées sur des critères spécifiques. Des médiateurs leur ont ensuite présenté le projet d’OPALE : sur 152 familles, seulement 2 ont refusé d’y participer. En mai et juin, les entretiens avec les membres de l’équipe d’OPALE se sont succédé afin de dresser un bilan global pour chaque famille. Ce temps est nécessaire pour évaluer leurs besoins et adapter le projet et les réponses à apporter. L’intérêt, c’est de proposer dans la foulée un accompagnement sur mesure en fonction de chaque situation, jusque dans le logement. On travaille avec des partenaires tels que la DRIHL, la Ville de Paris, Action Logement, Paris Habitat, les AIVS* ou Toit et Joie.    

Quel est l’intérêt de cette mission ?
Delphine Magre :
Dans la même semaine, une famille peut voir trois personnes différentes d’OPALE, chacune spécialisée dans un domaine. Ça permet d’avancer plus vite, de porter un regard distancié sur chaque situation et de pouvoir échanger entre collègues.

*OPALE : « Objectif : Priorité Au Logement et à l’Emploi », mission expérimentale de 18 mois conduite jusqu’en septembre 2020.
PHRH : Pôle Hébergement et Réservation Hôtelière
AIVS : Agence Immobilière à Vocation Sociale

 


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Les personnes sans-abri ont plus que jamais besoin de nous
J'agis, je donne
Les personnes sans-abri ont plus que jamais besoin de nous
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris