Filtrer par :

Rencontre avec Marie Lazzaroni, chargée de mission Projets Femmes au Samusocial de Paris

29 Oct 2018 • Témoignage
marie samusocial de paris

 

La Maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé l’ouverture d’un espace Femmes au sein de l’Hôtel de Ville, dont elle a confié la gestion au Samusocial de Paris. Où en est le projet ?

Il s’agit d’un accueil de jour et d’une halte de nuit destinés à des femmes isolées et en situation de grande précarité, orientées par les acteurs de la solidarité et la régulation du SIAO. Cet espace devrait ouvrir ses portes le 11 décembre prochain. Les travaux sont en cours pour accueillir ces femmes dans les meilleures conditions.

 

Comment s’organisera l’accueil de jour ?

Il sera installé dans la salle des Prévôts et ouvrira de 9h à 18h, sauf le mercredi. Il regroupera plusieurs espaces dédiés à différentes activités : se reposer, se restaurer, s’entretenir avec un travailleur social, accéder à un ordinateur et participer à des ateliers collectifs. Les femmes auront aussi la possibilité de prendre une douche ou d’aller aux sanitaires, et de profiter de la bagagerie.

Ce nouveau lieu pourra accueillir une soixantaine de femmes. Les visiteuses y accèderont par le parvis de l’Hôtel de Ville, sans qu’elles n’aient besoin de présenter une carte d’identité.  

 

Qu’en sera-t-il pour la halte de nuit ?

Elle ouvrira tous les jours de 18h à 9h, dans la salle des Tapisseries. On veut créer un espace où les femmes auront un peu plus d’intimité que dans un dortoir : il y aura une quarantaine de lits équipés de paravents et d’armoires individuelles. Dix personnes pourront aussi se reposer dans l’espace dédié à l‘accueil de jour, et jusqu’à 20 femmes supplémentaires en période de grand froid.

 

Un lieu d’hygiène dédié aux femmes est également en cours de réflexion. De quoi s’agit-il exactement ?

L’idée, c’est de mettre à disposition les Bains-douches de la mairie du 12e pour des femmes sans-abri durant l’après-midi, du mardi au samedi. En effet, ces femmes peuvent se sentir en insécurité ou mal à l’aise à l’idée de partager un lieu d’hygiène avec des hommes. Nous souhaitons donc leur proposer un endroit où se retrouver entre elles, pour se laver, prendre soin de leur corps et accéder à une buanderie. Elles pourront également consulter une infirmière, s’entretenir avec un travailleur social ou participer à des ateliers collectifs sur des thématiques liées à la prévention santé par exemple. L’accent sera mis sur des partenariats avec le tissu associatif local, spécialisé sur des thématiques liées aux femmes.

 

Quel est l’enjeu de ce projet ?

Devenir une sorte de plateforme médico-sociale intimement liée à son territoire, capable d’attirer des femmes « invisibles » dans leur situation d’errance et pouvoir diagnostiquer leur situation, avant de les orienter progressivement vers les services de droit commun.

Ce projet sera mis en place au cours du premier trimestre 2019 et accueillera dans un premier temps une centaine de femmes.

 

Quel est le point commun entre ce lieu d’hygiène et l’espace Femmes de l’Hôtel de Ville ?

Ces deux projets ont pour vocation d’être des lieux ressources, mais aussi des plateformes d’orientation vers les dispositifs les plus adaptés aux besoins des femmes en situation de grande exclusion.

 

bouton site la rue avec elles

 


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Nos maraudes agissent jour et nuit pour aider les personnes sans-abri.
Agissez avec nous
maraude
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris