Filtrer par :

Un nombre croissant de personnes âgées à la rue

27 Jul 2019 • Actualité
VIEILLIR A LA RUE

 

30 ans : c’est la différence d’espérance de vie entre une personne vivant dans la rue et la population générale. Soit environ un tiers de vie en moins. Dans le même temps, on observe un accroissement du nombre de personnes sans-abri de plus de 50 ans

La prise en charge des seniors sans-abri varie en fonction du profil. Pour ceux qui vivent dans la rue depuis peu, l’important est de leur permettre d’accéder rapidement à un dispositif d’urgence, de recouvrer leurs droits et de trouver une solution de sortie. Concernant les personnes sans domicile depuis plus longtemps, il s’agit souvent de les convaincre de rompre avec leurs habitudes de rue. 

Un accès difficile à des solutions pérennes
Quel que soit leur profil, c’est ensuite la sortie des dispositifs d’urgence qui pose problème. Résidence services, EHPAD, pension de famille ou logement autonome, l’accès s’avère complexe pour ces personnes. Leur état de santé fréquemment dégradé et leur autonomie parfois difficile rendent souvent les EHPAD comme les solutions les plus adaptées.
 

 

BOUTON DON


Votre don est déductible de l'impôt à 75%, dans la limite de 20% de votre revenu.
Ex : un don de 100€ ne vous revient réellement qu'à 25€

 


Une équipe spécialisée dans l’accompagnement des seniors sans-abri


Depuis 2017, la mission Interface est une équipe du Samusocial de Paris dédiée à l’accompagnement des personnes de plus de 50 ans. Le but ? Favoriser l’accès des personnes âgées et sans-abri aux structures de droit commun, en proposant un accompagnement des personnes et des équipes sociales et médico-sociales qui les suivent.

 

MICHEL

 


Suivez notre actualité
Recevez tous les mois l'actualité du Samusocial de Paris dans votre boîte mail
Les personnes sans-abri ont plus que jamais besoin de nous
J'agis, je donne
Les personnes sans-abri ont plus que jamais besoin de nous
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris