Filtrer par :

Une résidence artistique en hôtel social

11 Oct 2021 • Actualité

Du 9 au 25 août dernier, près de 70 enfants, adolescents et adultes hébergé à l’Appart’City de Blanc-Mesnil (93) ont participé à une résidence artistique, animée par Mélanie Yvon, autrice et plasticienne, en lien avec la Maison de la Poésie. La restitution de cet atelier a eu lieu le 29 septembre. Coup de projecteur.

MVH Maison de la Poésie


« Cela fait plus d’un an que nous travaillons avec Mélanie », explique Hélène Goulhot, coordinatrice de projets socio-éducatifs au service Mieux Vivre à l’Hôtel (MVH) de Delta (pôle en charge de la gestion de l’offre hôtelière à vocation sociale en Ile-de-France). « Cette année, nous avons décidé de développer un projet plus ambitieux sur un format plus long que les ateliers ponctuels que nous proposons habituellement. »

C’est l’Appart’City de Blanc-Mesnil qui a eu la chance d’accueillir Mélanie Yvon, durant deux semaines et demie, pour des activités culturelles animées par l’artiste, avec l’aide d’un Service Civique du MVH. Au total, ce sont une cinquantaine d’enfants de 6 à 12 ans, une dizaine d’adolescents de 12 à 17 ans, et 6 adultes, qui ont pu participer à des ateliers poésie, dessins, films, ou encore écriture.

« Ce projet a été monté avec la Maison de la Poésie, notre partenaire depuis l’été 2020, », détaille Hélène Goulhot. « Généralement, nous proposons plutôt des formats courts d’ateliers artistiques pour les enfants et les adolescents. Mais nous avons profité des vacances d’été, lorsque les jeunes ne sont pas pris par leurs obligations scolaires, pour proposer une vraie résidence artistique, sur plus de 15 jours. ».


Créer du lien et apporter du dynamisme…

Une nouvelle direction gérant désormais l’Appart’City, il était nécessaire de fédérer les personnes entre elles, et avec l’équipe hôtelière. L’objectif : créer et entretenir une dynamique positive, que cela soit au sein de l’hôtel, mais également dans le quartier. Hélène Goulhot souligne : « Pour les familles hébergées, amorcer cet ancrage et tisser des liens avec les institutions associatives et culturelles locales est absolument primordial. »

C’est pourquoi, la ludo-médiathèque du Blanc-Mesnil a été intégrée comme acteur à part entière du projet dès son lancement. Plusieurs des ateliers s’y sont déroulés afin que les jeunes s’approprient le lieu et y reviennent, y compris une fois la résidence terminée.

 

… À travers des projets qui perdurent

« Ce projet a permis d’instituer des liens forts entre la ludo-médiathèque et l’équipe hôtelière. », relate Hélène Goulhot. « L’objectif est que ce partenariat perdure dans le temps. Nous allons donc accompagner cette dynamique au départ, puis se retirer progressivement, pour laisser la ludo-médiathèque et l’hôtel avancer et mettre en place ce qu’ils souhaitent, en autonomie. »

Impulser des activités et faire en sorte qu’elles perdurent, en laissant les parties prenantes autonomes, telle est la démarche du MVH. Toute initiative est la bienvenue ! La ludo-médiathèque a d’ores et déjà prévu une donation de livres, pour installer un espace bibliothèque à l’intérieur de l’hôtel.


Rééditer l’expérience

Pour les personnes hébergées et l’équipe hôtelière, cette résidence artistique a été une belle réussite, c’est aussi le ressenti de Mélanie Yvon : « Comme d’habitude lorsque je mets en place des projets avec le MVH, tout s’est parfaitement déroulé. Organiser des activités sur un temps aussi long était un défi, mais nous nous en sommes bien sortis et cela permet de travailler plus en profondeur. »

Et Mélanie Yvon de conclure : « Quand je vois comment se sont déroulées ces deux semaines et demie, je suis évidemment partante pour mener d’autres actions de ce type. » Un projet ambitieux qui en appellera donc certainement d’autres !


Recevez l'actualité du Samusocial de Paris
Recevez l'actualité du Samusocial de Paris